Sol résiduel versus sol transporté : quelle est la différence ?

Si vous avez une ferme, il est important de comprendre la différence entre la terre résiduelle et la terre de transport. Tout comme vous devez connaître les propriétés de l’argile par rapport au sable, du sol alcalin par rapport au sol acide, il est également important de comprendre comment le sol peut être affecté par le climat et les conditions météorologiques. Voici ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce que le sol résiduel ?

qu'est-ce que le sol résiduel

Le sol résiduel est le produit de l’altération chimique. Ses caractéristiques dépendent fortement de facteurs environnementaux tels que l’âge du sol, le drainage, la topographie, le climat et le matériau parental qui a pris naissance dans le sol.

Les sols résiduels se produisent naturellement et sont développés à partir de matériaux existants. Ils se produisent généralement lorsqu’un « roche ancienne » patiné par le temps. Le rythme auquel L’altération d’un sol dépend de plusieurs facteurs, dont le climat, le type de sol, la durée d’exposition et les propriétés de la roche mère.

Vous pouvez trouver de la terre résiduelle partout dans le monde, y compris en Afrique, en Australie, en Amérique du Sud, en Asie du Sud et dans certaines parties de l’Amérique centrale, de l’Amérique du Nord (bien que généralement uniquement dans le sud-est) et de l’Europe.

Ces types de sols diffèrent les uns des autres en fonction de la topographie, des régimes climatiques et de la couverture végétale de la région. La composition de la roche mère n’est pas très importante.

Les sols résiduels ont généralement une composition minéralogique très proche de la roche d’origine et des grains de sol pointus et de forme irrégulière. Ils sont rarement là. Le sol contient souvent des fragments de la roche mère et son épaisseur varie en fonction du degré d’altération, du climat, de l’âge et de la topographie.

Qu’est-ce qu’un sol transporté ?

qu'est-ce qu'un sol transporté

Le sol de transport, en revanche, est un sol qui a été altéré tout comme le sol résiduel. Cependant, il a été transporté vers un nouvel emplacement par un moyen naturel tel que le vent, l’eau ou autre chose.

  Comment obtenir une subvention pour démarrer une ferme ?

Le sol transporté est un dépôt solide altéré qui a été transporté d’un endroit à un autre par un moyen naturel tel que le vent, l’eau ou les glaciers. Il peut également être transporté par deux ou plusieurs de ces agents en même temps.

Il existe plusieurs types principaux de sols transportés à considérer : les sols déposés par gravité, les sols transportés par l’eau, les sols déposés par les glaciers et les sols transportés par le vent. Comprendre comment le sol a été transporté est essentiel pour connaître sa composition chimique et sa fertilité.

Eau

Le sol transporté par l’eau est connu comme un dépôt alluvial. Lorsque ces dépôts sont effectués dans un lac, ils sont appelés dépôts lacustres, tandis que dans l’océan, ils sont appelés sols marins.

C’est l’une des façons les plus courantes de transporter le sol. Les particules de sol peuvent être transportées par des rouleaux ou par suspension, où les particules grossières se déposent à mesure que la vitesse de l’eau diminue.

Vent

Le vent est un autre vecteur commun pour le transport du sol. Lorsque les particules de sol sont transportées par le vent, cela se fait par un processus connu sous le nom de dépôt éolien.

La taille et les autres caractéristiques de la particule transportée, comme c’est le cas avec l’eau, dépendent de la vitesse, de la vitesse et de la direction du vent. Certaines dunes extrêmement grandes peuvent être créées à la suite du transport par le vent.

Glaciers

Les glaciers peuvent transporter d’énormes quantités de terre et même des rochers lorsqu’ils se déplacent. Le sol peut également être transporté sur de longues distances.

  Pouvez-vous faire pousser un néflier dans un pot?

Lorsque le sol est créé par le mouvement d’un glacier, on parle de dérive. Les sols créés par la fonte des glaciers sont appelés tot.

Il y a un autre type de dépôt qui peut être fait par un glacier, et c’est un dépôt fluvioglaciaire. Ceux-ci sont créés par l’eau de fonte et sont souvent en couches. Ils sont extrêmement forts.

La gravité

Certains sols ne peuvent être transportés que par l’influence de la gravité. Souvent, ce mouvement est une petite distance avec le sol roulant en descente jusqu’à ce qu’ils atteignent leur lieu de repos final.

Le sol colluvial transporté par gravité est appelé talus et se compose souvent de particules de sol à gros grains et de fragments de roche. Ces sols sont très sollicités pour les opérations techniques.

Si vous lisez cet article du point de vue d’un ingénieur (ou si vous voulez simplement avoir une meilleure idée de la différence entre les fonds résiduels et de transport), assurez-vous de regarder cette vidéo utile :

En quoi la terre transportée diffère-t-elle de la terre résiduelle ?

La plus grande différence entre le sol résiduel et le sol de transport est que le sol de transport est un must par définition aller quelque part. Il a en quelque sorte été retiré de son emplacement d’origine et de la roche d’origine à partir de laquelle il a été créé. La terre résiduelle, en revanche, reste plus ou moins au même endroit.

Pour cette raison, le sol restant a tendance à avoir les mêmes caractéristiques que la roche mère.

Bien que le sol transporté, comme le sol résiduel, puisse également être constitué de rochers altérés, il doit avoir été déplacé par un ou plusieurs agents.

Le sol transporté est généralement brisé en petits morceaux, et le sol est généralement extrêmement fertile, car il contient une variété de minéraux provenant de plusieurs roches transportées, le tout au même endroit.

  Comment garder les poulets au chaud en hiver sans électricité ?

Exemples de sols résiduels et transportés

Un moyen simple de faire la distinction entre le sol résiduel et le sol de transport consiste à examiner certains échantillons.

Le sol résiduel est à nouveau le produit de l’altération dans lequel la roche d’origine est encore présente dans une certaine mesure. Ces sols se trouvent généralement dans le même environnement général que la roche mère. Un exemple bien connu est la bentonite. Cette cendre volcanique altérée chimiquement se trouve encore sur la roche mère.

Andosol est un autre exemple. Cela se développe également sur les cendres volcaniques et les zones rocheuses. Il est riche en halloysite métastable et en allophane. Les étendues de montmorillonite d’argile noire sont un autre type de sol résiduel, mais elles se trouvent dans les zones mal drainées.

Pourquoi c’est important

Si vous avez une entreprise agricole, il est important de connaître la différence entre la terre résiduelle et la terre de transport. Cela vous aidera à bien comprendre le type de propriétés de votre sol, ce qui facilitera l’identification des sites de croissance et des endroits idéaux pour élever votre bétail.

Les sols transportés sont souvent riches en minéraux vitaux, car ils contiennent souvent des particules provenant de plusieurs régions et types de roches. Cependant, la teneur en minéraux de votre sol peut varier, car il n’y a pas deux échantillons de sol transportés exactement identiques.

Cependant, cela ne veut pas dire que le sol résiduel n’est pas fertile – tout dépend de la composition exacte du sol auquel vous avez affaire à un endroit particulier.

Tenez compte des propriétés clés des deux types de sol lors de la planification de l’aménagement paysager de votre ferme et de la meilleure utilisation du sol dont vous disposez déjà.