Qu’est-ce qu’une machette [A Simple Guide]

Une machette est un outil conçu pour couper. Il a une longue lame placée dans un manche. Les machettes ont traditionnellement été utilisées pour défricher les champs de maïs ou les cultures de canne à sucre. Aujourd’hui, une machette a encore de nombreuses utilisations utiles ; ils sont parfaits pour couper de petites branches d’arbres, fendre du petit bois pour le feu ou affûter les pointes de piquets, entre autres.

A quoi ressemble une machette ?

A quoi ressemble une machette

Il existe une grande variété de machettes de différentes formes, tailles et noms. Au fil du temps, ils ont évolué et se sont adaptés à différents usages, mais l’idée générale qui les sous-tend reste la même. Il existe une lame assez étroite, souvent recourbée, qui tient sur un manche court.

En longueur, ils peuvent aller d’un pied à près de trois pieds, la lame en métal prenant différentes formes selon le type.

Quelques-uns de mes styles de machette préférés sont :

La machette à serpe

Cela peut également être appelé un Faucille ou Crochet de poche. La lame d’une machette à serpe mesure environ trois pouces de long. Il a un tranchant biseauté qui continue autour de l’intérieur de l’extrémité incurvée ou crochue.

Bien que ce lien s’appelle ‘Brosse hacheparce que c’est une autre alternative, c’est la machette que je possède depuis de nombreuses années.

Je l’utilise souvent pour vraiment aller à la racine d’un problème d’épineux, pour fendre du bois d’allumage ou de petites bûches, et pour enlever les branches plus fines des arbres. C’est un outil excellent et polyvalent.

Machette Colima

C’est une machette beaucoup plus longue que la serpe. La machette Colima peut mesurer jusqu’à trois pieds de long. Il est aiguisé des deux côtés de la lame et ressemble à un romain Glaive épée courte, telle qu’utilisée par les gladiateurs dans les temps anciens.

Parce que la lame est affûtée des deux côtés, elle donne un style de coupe facile à balayer, parfait pour enlever de grandes surfaces de végétation.

Bolo Machette

Celui-ci est largement utilisé dans des endroits comme l’Asie du Sud-Est. C’est la machette de choix pour les agriculteurs lors de la récolte manuelle de cultures telles que le soja, le riz et d’autres cultures qui poussent en rangs étroits.

Le bolomachette a un renflement vers la pointe, ce qui ajoute un poids et une force supplémentaires à la lame avant, offrant plus de puissance de hachage.

Machette de canne

Comme son nom l’indique, une machette en roseau est utilisée pour récolter la canne à sucre. Il peut avoir un crochet sur le dessus de la lame pour retirer les bâtons coupés et les séparer des autres qui n’ont pas encore été hachés. Il a une extrémité plate et émoussée qui se rétrécit jusqu’au manche.

Machette Bowie

Non, ce n’est pas la machette que Major Tom préfère « Odyssée de l’espace, » mais plutôt une machette de forme similaire au couteau Bowie, rendu célèbre par le frontalier Jim Bowie. La machette bowie est un favori pour les chasseurs, les survivants et les campeurs.

Comment utiliser une machette ?

La sensation d’utiliser une machette peut être très primaire lorsque vous la prenez pour la première fois. Un grand respect doit être accordé à cet outil incroyablement efficace, mais dangereux.

Vous avez peut-être vu des films se déroulant dans des forêts denses ou des jungles, où un chemin est dégagé à la machette. À partir de là, vous comprendrez que se balancer et couper avec un tel outil peut causer d’énormes dégâts.

  • Tout d’abord, comme les autres outils à lame, votre machette doit être tranchante. Il est souvent plus sûr d’avoir une lame tranchante plutôt qu’une lame émoussée, car plus d’efforts sont nécessaires pour faire une coupe, ce qui peut entraîner un accident.
  • Étant donné que les machettes sont généralement utilisées avec un large mouvement d’oscillation, il peut être facile de heurter accidentellement des objets ou des personnes en dehors de votre champ de vision. Assurez-vous qu’il n’y a rien ou personne à votre portée immédiate, plus un peu.

Une vigilance constante pour la sécurité doit être maintenue pour les obstacles, les personnes et les animaux domestiques lors de l’utilisation de la machette.

  • La manière correcte de tenir une machette est importante pour la sécurité et l’efficacité de la coupe. Votre index et votre pouce agrippent fermement la poignée, mais le reste de vos doigts doit avoir un peu de mou car la machette a besoin d’un peu de mou dans la main.
  • La façon dont vous balancez la machette dépend de ce que vous coupez. Tout comme la hauteur, la vitesse et la puissance que vous utilisez.
  • Soulevez la machette dans un mouvement de balayage vers le bas. Laissez votre coude vous guider, et lorsque votre machette atteint sa cible, un léger mouvement du poignet peut vous aider. Le matériau plus fin nécessite un mouvement du poignet vers le haut, tandis que la croissance ligneuse plus dense nécessite un mouvement vers le bas.
  • Lorsque vous atteignez votre cible, approchez-la à un angle d’environ 45 degrés. Couper droit peut coincer votre machette.
  • Pour les petites branches trop épaisses pour un seul coup, entailler la cible, puis hacher les deux côtés, en enlevant de petits morceaux à chaque fois.
  • Si vous avez besoin de repos, reposez-vous. Les erreurs et les accidents se produisent lorsque vous êtes fatigué.
  Comment planter du maïs avec un tracteur : 6 considérations pour une récolte réussie

A quoi sert une machette ?

Une machette a de nombreuses utilisations à la maison dans le jardin, en camping, en randonnée ou autour de la ferme. Il peut être utilisé pour dégager un chemin à travers un sous-bois dense pour ouvrir une noix de coco.

Dans certains pays, ils sont utilisés comme une arme et sont souvent la seule forme de défense contre un ennemi mieux équipé. Cependant, nous nous concentrons ici sur les aspects les moins violents.

Quelques utilisations de machette :

  1. Travaux de cour ou de jardin. Couper ou élaguer les arbres et arbustes.
  1. Bois d’allumage pour le feu. Je trouve ma machette incroyablement utile pour couper du petit bois pour le feu. Avec les petites branches coupées en longueurs raisonnables, je frappe doucement le haut de la petite bûche, qui coince ensuite la machette dans le haut. Ensuite, je saisis les deux extrémités de la machette et soulève la bûche, la laissant tomber durement sur la surface de coupe, permettant à la gravité et au poids de la lame de faire le gros du travail.
  1. À la ferme. La canne à sucre aurait été récoltée sur une plantation à l’aide d’une machette. D’autres cultures céréalières peuvent être coupées à la machette, tout comme l’enlèvement des mauvaises herbes ou la coupe du feuillage envahi par la végétation.
  1. Camping, chasse et préparation de nourriture en plein air. Qu’il s’agisse d’allumer et de couper du bois pour votre feu ou d’éviscérer et de fileter un poisson, avoir une machette avec vous lors d’un voyage de camping peut être amusant et utile. Vous pouvez dépouiller et abattre tout gibier que vous pourriez attraper et également hacher et préparer les légumes. Faites juste attention à vos doigts !
  1. Faites des trucs sympas. Une machette peut beaucoup de travail acharné avant de passer à un couteau à découper pour faire quelque chose de beau en bois.

Voici une liste des nombreuses choses qu’une machette peut faire :

Agriculture

  • Hacher le compost
  • Enlever le couvert végétal
  • Couper l’alimentation animale
  • Retirer les restes de plantes mortes
  • Diversification de l’habitat
  • Abattage/coupe de viande
  • Scalper la végétation
  • Enlèvement de la vigne
  Comment vendre de la viande sur un marché de producteurs ?

Survie

  • Coupe de bois
  • Effacer les chemins
  • Cueillir des herbes comestibles et médicinales
  • Couper les lignes de pêche
  • Poteaux de coupe
  • Creuser pour les racines
  • Creuser des trous
  • Recherche de nourriture
  • Bande de poisson
  • Entretien de votre camping
  • Fabriquer des pièges à animaux
  • Fabriquer des cordes
  • Créer des abris de neige
  • Faire des lances
  • Bouteilles ouvertes
  • Auto défense
  • Enlever l’écorce des arbres

Aménagement paysager et entretien

  • Nettoyer les zones de brossage
  • Couper des arbres pour le bois de chauffage et le charbon de bois
  • Créez des tas de broussailles pour attirer la faune
  • Retirer la brosse en surplomb
  • Enlever les jeunes arbres et la végétation indésirables
  • Éclaircir les parcelles forestières

Les machettes sont utilisées partout dans le monde pour fabriquer et faire toutes sortes de choses. Dans cette vidéo, vous pouvez voir une sélection de différentes machettes et leur utilisation :

Comment aiguiser une machette avec une lime?

Garder votre machette affûtée est très important et peut être très facilement entretenu à la maison. Il existe différents outils pour garder votre couteau bien aiguisé.

  1. Si possible, fixez la machette dans un étau ou un établi.
  2. Suivez l’angle du biseau et poussez la lime loin de vous sur le métal jusqu’à la pointe de la lame. Ne le faites pas glisser vers vous car cela finira par s’accrocher à la lame.
  3. Répétez de l’autre côté si la machette a une lame à double face.

Il est utile d’avoir un dossier pour cela avec vous lorsque vous êtes en déplacement, surtout si vous allez donner du fil à retordre à votre machette.

Autre Façons d’affûter une macheavec des outils

Il existe d’autres façons d’affûter votre machette en toute sécurité. Bien que vous n’ayez pas à vous raser le visage avec, vous en avez certainement besoin pour avoir l’air net.

Pierre à aiguiser

Il s’agit d’une méthode traditionnelle et facile à utiliser pour affûter votre machette en un tranchant fin et lisse. Avoir une pierre à aiguiser sur une broche peut aider à accélérer le processus et rendre l’affûtage beaucoup plus facile.

Sinon, frottez simplement votre pierre à aiguiser humide sur la lame de votre machette, en travaillant du manche à la pointe. Gardez la pierre bien lubrifiée avec de l’eau.

taille crayon

Ceci est très utile pour redonner vie à une ancienne machette. Une meuleuse électrique ne doit être utilisée que si vous la connaissez bien.

Les choses à garder à l’esprit sont la possibilité d’étincelles, alors donnez-vous beaucoup d’espace. La machette chauffera pendant que vous travaillez, vous devrez donc peut-être la tremper dans un seau d’eau de temps en temps.

Ponceuse à bande

Oui, vous pouvez même aiguiser une machette avec une ponceuse à bande. Voici comment:

  1. Commencez avec une courroie à grain moyen qui, bien qu’elle ne soit pas trop lâche, a encore un peu de souplesse.
  2. Tenez le manche de la machette d’une main et le bout de la lame de l’autre. Cela vous donne le contrôle sur la lame et assure la stabilité et même l’affûtage.
  3. À vitesse maximale et avec la courroie tournée vers vous, déplacez doucement la lame sur la courroie sans appliquer trop de pression.
  4. Faites tourner la lame régulièrement pour la garder affûtée uniformément des deux côtés.
  5. Vérifiez régulièrement la formation de bavures sur le métal. Cela indique si vous affûtez à l’angle correct.
  6. Dès que vous sentez que la lame chauffe, arrêtez-vous et laissez la lame refroidir. Vous ne voulez pas surchauffer ou endommager la lame.
  7. Pour éliminer les bavures qui se forment, vous devez affûter votre lame. Pour ce faire, remplacez la bande de ponçage à grain moyen par une bande de cuir. Quelques passages de chaque côté de la lame assureront une lame sans bavure et parfaitement tranchante.
  8. Pour tester votre couteau à la recherche d’entailles et d’imperfections, prenez un morceau de papier et passez-le sur la lame. S’il s’accroche n’importe où, il y a des imperfections mineures ici.
  Comment utiliser un système de compostage à trois bacs ?

Comment aiguiser une machette sans outils?

Parfois, vous avez besoin d’aiguiser votre machette, mais vous n’avez pas accès à des outils. Vous pouvez toujours fabriquer une lame tranchante avec n’importe quelle pierre ou même du ciment !

  1. Pour commencer, enlevez la rouille en la grattant avec une pierre.
  2. Comme pour la méthode d’utilisation d’une lime, suivez l’angle de la lame du manche jusqu’au bout, en frottant en diagonale le long de la lame et toujours loin de vous vers le bord.
  3. Avec un couteau à double face, alternez régulièrement les côtés et essayez de garder le couteau et la pierre humides. Garder le processus lubrifié rend l’affûtage plus réussi.
  4. Vous devriez remarquer une « plume » apparaissant sur le bord de la lame, cela peut être enlevé en coupant la lame à travers du bois.
  5. Terminez en « affûtant » la lame sur vos semelles de chaussures en cuir. Tirez le côté plat de la lame vers le bas sur le cuir.

Comment nettoyer une machette?

Comme pour tout outil, le garder propre et bien entretenu prolongera sa durée de vie et garantira qu’il ne vous laissera pas tomber lorsque vous en aurez le plus besoin.

Entretenir la lame

  • Un couteau en acier inoxydable. Bien que l’acier inoxydable soit beaucoup plus résistant à la rouille que les autres lames, il doit être affûté plus régulièrement. Vous devez toujours huiler la lame, mais ce n’est pas aussi nécessaire qu’avec d’autres lames.
  • Une lame en acier au carbone. Ce sont peut-être les lames les plus solides, mais elles sont sujettes à la rouille. Protégez votre couteau de l’humidité, lubrifiez-le régulièrement et affûtez toujours le couteau après une utilisation intensive.
  • Une lame en acier inoxydable à haute teneur en carbone. C’est une excellente combinaison avec un composite d’acier inoxydable et d’acier au carbone. Ce type de couteau nécessite des soins sensibles mais peu.

Gardez-le affûté après une utilisation intensive, rangez-le dans un environnement sec et huilez la lame régulièrement pour conserver un excellent outil.

Entretenir la poignée

Une bonne machette a une poignée ergonomique, confortable et durable. Il peut être fabriqué à partir de divers matériaux, notamment le polypropylène, le plastique moulé, le bois dur, le caoutchouc, le bois de rose et le micarta (un matériau composite).

  • Un manche en plastique ou en micarta demande peu d’entretien.
  • Une poignée texturée ou caoutchoutée peut s’user après un certain temps car elle est assez légère et pas incroyablement durable. L’avantage est qu’il peut être très confortable dans votre main.
  • Les manches en bois seront toujours sensibles à l’humidité. Un entretien régulier avec un peu d’huile de lin brute, de cirage pour meubles ou d’huile de citron prolongera la durée de vie.

Conclusion

Les machettes sont de très bons multi-outils à lame. Ils ont une grande variété d’utilisations et peuvent être incroyablement utiles.

J’espère que ce guide vous a aidé à en savoir plus sur les différents types de machettes disponibles aujourd’hui et vous aidera à faire le bon choix avant d’en acheter une.

Votre décision doit être prise en fonction des principales utilisations que vous attendez de votre machette. Heureusement, la plupart peuvent être utilisés pour plusieurs applications, éliminant ainsi le besoin d’acheter plusieurs types.

Pour en savoir plus sur d’autres outils indispensables et leurs utilisations, vous pouvez trouver des articles complémentaires sur notre site, par exemple celui-ci sur les fourches.