Mue des poulets : pourquoi, quand, symptômes, conseils d’entretien, alimentation

Voulez-vous tout savoir sur la mue des poulets ? Chaque éleveur de volailles est inquiet lorsque son troupeau mue.

Alors faut-il s’en inquiéter ? Ce guide définitif sur la mue des poulets couvre les différentes causes de la mue, les symptômes, comment la prévenir, le traitement et les questions fréquemment posées.

Que la mue du poulet soit une infestation d’acariens ou saisonnière, il faut en trouver la cause et la traiter immédiatement. Commençons le guide pour en savoir plus.

A lire aussi : Comment garder le poulet au chaud en hiver ?

Qu’est-ce que la mue du poulet ?

L’échange est la façon dont les poulets perdent leurs vieilles plumes et en poussent de nouvelles. Les poulets muent généralement une fois par an, mais dans certains cas, cela peut arriver plus souvent. le poulet est stressé ou malade.

La mue des poulets est un processus en trois étapes qui commence par une période de repos, après quoi ils perdent leurs plumes et en poussent de nouvelles après une période de repos.

La période de mue des poulets varie d’un poulet à l’autre et d’une race à l’autre. Elle peut durer de trois semaines à cinq mois selon de nombreux facteurs comme l’environnement, l’alimentation, le stress, etc.

Même si la mue peut donner l’impression que la saison de votre poule a changé, gardez à l’esprit que les poules pondent des œufs toute l’année, mais pas toujours aux heures exactes.

A lire aussi : Liste des meilleures poules pondeuses

Causes courantes de mue des poulets

1) Fluctuations et anomalies hormonales

Certains poulets peuvent muer plus jeunes que d’autres en raison d’anomalies et de déséquilibres dans les niveaux d’hormones. Les tumeurs de l’hypophyse ou des ovaires sont des causes courantes.

2) Régime

Si vous donnez à vos poules des aliments de mauvaise qualité qui ne contiennent pas suffisamment de nutriments, elles mueront. Si vous donnez continuellement à vos poulets des aliments de mauvaise qualité sans nutriments, ils mueront et mourront.

Offrez-leur une haute qualité l’alimentation des poulets ou tout autre aliment équilibré de ponte ou d’élevage à haute teneur en protéines et en acides aminés.

De plus, des régimes commerciaux sont disponibles à des fins de mue, mais il est préférable de consulter votre vétérinaire pour connaître le régime le plus adapté à votre cas.

A lire aussi : Tout sur la nourriture à gratter au poulet

3) Maladie

La plupart des poulets muent également lorsqu’ils sont malades ou stressés. L’apparence tombante et la perte d’appétit sont des signes de maladie chez les poulets. Dans ce cas, vous devriez consulter un vétérinaire pour exclure toute maladie.

4) La faim

Si vous ne nourrissez pas régulièrement vos poules, elles mueront à cause de la faim. Il est important de donner à vos poules la bonne quantité de nourriture.

Donner moins de nourriture aux poulets peut entraîner des problèmes de santé tels qu’une faiblesse, une mue et une faible production d’œufs. Donner de grandes quantités de nourriture aux troupeaux peut entraîner l’obésité et d’autres problèmes de pattes.

5) Fluctuations de température

Exposer votre troupeau aux fluctuations de température provoque du stress et de la mue ; cela est particulièrement évident si vous déplacez le poulet d’un climat chaud vers un climat froid ou vice versa, ou s’il y a des changements climatiques extrêmes en général.

Les poulets ont besoin d’un corps situé à environ 105-107 degrés Fahrenheit et doivent toujours être gardés au sec et à l’abri de la pluie ou de la neige. Vous pouvez utiliser lampes chauffantes ou placez des coussins chauffants sous leur poulailler pendant les journées froides.

6) Génétique

Certaines races, comme les Orpingtons et les Brahmas, ont tendance à muer. Ils commencent à muer à un jeune âge et muent généralement une fois par an.

La génétique joue un rôle important dans ce cas, car vous ne pouvez pas y faire grand-chose, car ils muent toujours dans certaines conditions.

  Œufs de canard contre œufs de poule : quel est l'œuf d'or ?

7) Manque de protéines

En général, si vos poules ne reçoivent pas suffisamment de protéines, elles risquent de muer prématurément car leur corps leur dit qu’il y a un manque de protéines et qu’il faut donc les remplacer.

Les poulets ont besoin de beaucoup de protéines, mais doivent provenir de sources de haute qualité telles que des graines, des légumineuses ou des insectes, car ceux-ci contiennent encore plus d’acides aminés que la viande.

8) Parasites

Les parasites sont une autre raison de la mue, surtout si les poulets ont un système immunitaire ou un régime alimentaire faible.

Les poulets dotés d’un système immunitaire robuste peuvent vivre avec des parasites sans tomber malades, mais vous pouvez le constater chez les poulets plus âgés sur le point de muer. Vous devez traiter les médicaments vermifuges pour poulets dès que possible avant qu’ils ne deviennent mortels.

En savoir plus: À propos des vermifuges pour poulets

Symptômes de la mue du poulet ?

Les symptômes d’un poulet en mue sont les suivants :

1. Aspect mince en raison du manque de plumes

La chute excessive de plumes entraîne des blessures dans les buissons et escrime. Lorsque la mue commence, vous devez déplacer vos poules dans un poulailler plus grand car elles sont moins mobiles et plus sujettes aux blessures.

Vous pouvez également leur fournir de la nourriture supplémentaire et nutrimentscar ils ont besoin d’approvisionnement en énergie à mesure que leur taux métabolique diminue.

2. Apparence tombante

Lorsque vos poules commencent à muer, leurs plumes s’affaiblissent et paraissent tombantes. Il faut s’y attendre, surtout si la mue a commencé à cause d’une maladie ou du stress.

Vous les voyez chez les poules plus âgées. Les ailes et la queue tombantes sont des signes de faiblesse et de maladie qui doivent être traités en les déplaçant vers un environnement plus chaud ou en appelant un vétérinaire.

Si vous ne commencez pas le traitement immédiatement, leur état peut s’aggraver et ils peuvent mourir de complications telles que des infections.

3. Manque de plumes

Surtout si vos poules muent pour des raisons autres que génétiques, elles perdront leurs plumes exceptionnellement rapidement. Il est important de le remarquer sur les ailes et la queue, car celles-ci contiennent les parties du corps les plus visibles.

Si la mue est grave, vos poules finiront par devenir complètement nues ou ressembleront à des boules de poils.

4. Changement complet de couleur

Si votre poule mue régulièrement, même une fois par an, vous remarquerez un changement complet de couleur. Différentes races muent à des moments différents.

Certains individus sont majoritairement blancs, tandis que d’autres apparaissent d’un brun plus clair ou presque grisâtres. Assurez-vous de consulter votre vétérinaire si la couleur change car cela pourrait être un signe de maladie ou d’autres complications.

5. Faiblesse

Les poules en mue se sentiront fatiguées et moins actives que d’habitude. Leurs corps tentent de fermer tous les systèmes, à l’exception de ceux nécessaires au maintien de la vie essentiel, comme la respiration et la circulation.

La période de mue peut durer d’un mois à six mois, selon la race et la raison pour laquelle elle a commencé à muer.

Certaines poules peuvent également cesser de pondre pendant la mue, mais d’autres non. Ainsi, vous ne remarquerez aucun changement jusqu’à ce que les plumes tombent et recommencent à pousser.

Quand les poules muent-elles ?

Les poulets muent généralement à la fin de l’été ou au début de l’automne ; C’est le moment le plus courant où les poulets muent lorsqu’ils entrent dans leur période de dormance naturelle, qui peut durer jusqu’à six mois chez certaines races.

Les poules que vous élevez pour la viande mueront plus souvent que les poules qui pondent des œufs, mais la génétique joue également un rôle important lorsque votre poule décide qu’il est temps de muer.

À quelle fréquence et combien de temps les poulets muent-ils ?

Cela dépend de la race et de la raison pour laquelle ils muent. Certains muent plusieurs fois par an, tandis que d’autres ne muent qu’une fois tous les trois ans.

  Les poules peuvent-elles manger des carottes ? Feuilles, crues et cuites

Lorsque les poules commencent à muer à un jeune âge, cela est généralement dû au stress ou à un manque de minéraux dans leur alimentation depuis moins d’un an.

Les poules génétiques ne muent qu’une seule fois à l’âge de deux ans, mais cela peut se prolonger si elles tombent malades ou stressées pour d’autres raisons.

Le processus de mue peut durer de plusieurs semaines à six mois ; certaines poules recommencent à pondre avant la fin de la mue, tandis que d’autres s’arrêtent complètement.

Dans ce cas, il est préférable de donner à vos poules une alimentation enrichie, comprenant davantage de minéraux et de protéines, pour aider leurs plumes à repousser plus rapidement et à se sentir mieux lors de la mue.

Pouvez-vous éviter la mue des poulets ?

L’ennui est inévitable. Même si vous faites tout correctement, vos poules subiront quand même un processus de mue chaque année.

Il est normal que les oiseaux muent une fois par an, perdant périodiquement leurs plumes pour maintenir une bonne santé corporelle.

Votre poulet aura l’air en moins bonne santé pendant la période de mue car il y a beaucoup de plumes lâches qui traînent, mais vous n’avez pas à vous inquiéter. Tant que vous leur donnez une bonne nutrition, ils pousseront rapidement de nouvelles plumes.

5 conseils pour prendre soin des poules en mue (été, printemps et hiver)

Voici quelques étapes simples pour prendre soin des garçons et des filles de votre jardin pendant le processus de mue :

1. Fournissez suffisamment de lumière et d’air frais à vos poules

Le manque d’air frais ou l’obscurité prolongera le processus de mue, car l’absence de lumière prive votre poulet de produire des hormones activées par la lumière du soleil et responsables d’un cycle de mue approprié.

Prévoyez suffisamment de sources de lumière naturelle, avec au moins 8 heures de lumière du jour depuis une fenêtre.

2. Réduisez le stress de vos poules

Pour éviter le stress, réduisez le nombre de poules dans un poulailler et assurez-vous que chaque poule dispose de suffisamment d’espace pour déployer ses ailes.

Assurez-vous également qu’il n’y a pas de prédateurs à proximité de vos poules pendant la période de mue, comme des faucons et des renards, car ceux-ci peuvent facilement nuire à vos poules en raison du mauvais état des plumes.

Utiliser un meilleure clôture électrique autour de votre poulailler pour protéger votre troupeau des prédateurs extérieurs.

3. Alimentation suffisante et équilibrée

Donnez à vos poules une alimentation équilibrée et nutritive pendant la période de mue. Vous pouvez les nourrir avec des granulés de poules pondeuses ou de la purée, spécialement conçus pour répondre aux besoins des poules en mue.

Ne suralimentez pas votre poulet afin qu’il ne devienne pas obèse pendant le processus de mue.

4. Donnez à vos poules des suppléments vitaminiques

Étant donné que le processus de mue demande beaucoup d’énergie, des vitamines telles que les vitamines A, D3, E et B seront utiles pour réduire le risque de maladies pouvant nuire à la santé à long terme de vos poulets, lorsqu’ils sont encore faibles ou en manque ou absence de vitamine B. plumes.

A lire aussi : Meilleurs suppléments de vitamines et de minéraux pour les poulets

5. Offrez un environnement confortable à vos poules

Les poulets ont besoin d’un endroit chaud pour dormir pendant la mue, car leur corps génère beaucoup de chaleur pendant cette période pour faire pousser de nouvelles plumes plus rapidement.

Assurez-vous également que vos poules disposent de suffisamment d’espace pour s’enfouir sous les matériaux de litière, tels que les pailles et les feuilles séchées, afin d’éviter qu’elles n’attrapent froid, surtout si vous les élevez dans un climat plus froid.

  Cobayes pour débutants (la fiche de soins complète)

Régime de mue des poulets : que faut-il nourrir les poulets en mue ?

Le processus de mue est très stressant pour les poulets car leur corps passe par une phase de régénération, qui nécessite certains nutriments pour les aider à grandir intensément au lieu de s’affaiblir.

Fournir à vos poules des granulés de nourriture, des légumes et des céréales améliorera leur santé en attendant la fin de la période de mue.

Il est préférable de consulter votre vétérinaire pour connaître le type de nourriture qu’il doit recevoir pendant ce processus, mais il est recommandé d’éviter le maïs, le blé ou les céréales car ils peuvent provoquer une gêne.

Créer un espace clos dans votre poulailler où vos poules peuvent se rouler dans la poussière peut améliorer la qualité de leurs plumes.

En effet, il leur fournit une bonne source de minéraux et élimine les taches croûteuses qui auraient pu apparaître sous leurs plumes en raison de lésions cutanées.

Arrêtez d’utiliser cette méthode une fois le processus d’excrétion terminé, car ces bains assèchent la peau et peuvent provoquer de la constipation s’ils sont utilisés de manière excessive.

Poulet en mue ou malade : comment l’identifier ?

Si vous le manipulez correctement, vous n’avez pas à vous soucier de la mue du poulet. Cependant, si vous remarquez des irrégularités dans le comportement de votre poule ou si les plumes tombent rapidement, vous devrez peut-être contacter le vétérinaire car elle pourrait être malade.

Isolez immédiatement les poulets qui se comportent étrangement et vérifiez-les pour détecter tout signe d’infestation d’acariens ou de poux.

Chez les poulets, la mue a lieu une fois par an ; Toutefois, si la mue se produit deux fois ou plus, sachez que cela peut être le cas. une autre cause comme le stress, les problèmes nutritionnels ou la maladie.

Consultez votre vétérinaire pour obtenir des recommandations supplémentaires sur la façon de prendre soin de votre poulet pendant cette période délicate, sans perturber son processus de mue.

Mue de poulet ou acariens

Plusieurs facteurs, notamment le stress, le changement de régime alimentaire, la maladie et le vieillissement, peuvent provoquer la mue des poulets.

Si ces symptômes durent plus longtemps que la normale, il est possible qu’ils souffrent de parasites tels que les acariens squameux des pattes, les poux rouges ou les poux des plumes, qui nécessitent un traitement immédiat. En cas de doute, contactez toujours un vétérinaire pour un diagnostic et un traitement appropriés.

L’infection par les acariens est difficile pour les poulets, car ils résistent généralement aux médicaments standards. Il est recommandé de les vérifier régulièrement pour éviter des dommages supplémentaires et se préparer à une éventuelle infestation d’acariens, qui peut entraîner la mort si elle n’est pas traitée.

Conclusion

La mue est un processus naturel pour les poulets au cours duquel ils perdent leurs plumes pour en faire pousser de nouvelles.

Ne paniquez pas si vos poules muent, car cela n’arrive qu’une fois par an et le processus ne dure pas plus de cinq mois.

Cependant, si vous remarquez des signes de maladie ou des irrégularités, contactez immédiatement votre vétérinaire. J’espère que vous avez apprécié ce guide informatif sur la mue du poulet.

Bijaya Kumar
Derniers messages de Bijaya Kumar (tout voir)
  • Comment garder les poules au chaud en hiver ? – 13 meilleurs conseils – 25 janvier 2024
  • 11 meilleurs conseils pour garder les poules au frais en été – 21 janvier 2024
  • Test de flottement des œufs : mythes, procédure, graphique, hypothèse et réalité – 19 janvier 2024