Comment réparer les petits légumes et éviter les retards de croissance

Les plantes peuvent être extrêmement sensibles et même le moindre déséquilibre peut les amener à pousser différemment. Des éléments tels que la fertilité du sol, l’humidité et les conditions météorologiques peuvent tous affecter vos plantes, mais comment déterminez-vous le facteur à ajuster ? Poursuivez votre lecture pour découvrir les causes du retard de croissance des légumes, comment identifier un problème dans votre jardin et comment résoudre tout problème.

Pourquoi mes plantes deviennent-elles si petites ?

Qu’est-ce qui cause le retard de croissance des légumes?

Les plantes, comme nous, sont parfois stressées. Heureusement pour les jardiniers, les choses qui stressent les plantes sont beaucoup plus faciles à repérer et à réparer que les choses qui nous stressent. Voici les principales causes de stress chez les plantes, pouvant retarder leur croissance :

  • Manque d’humidité sous la surface: Ce n’est pas parce que votre lit de jardin est humide en surface que les racines plus profondes reçoivent l’eau dont elles ont besoin.
  • Chaleur extrème: Certaines plantes ne sont tout simplement pas adaptées aux conditions très chaudes et, par conséquent, les légumes que vous produisez avec cette plante peuvent être rabougris.
  • Semis nouvellement transplantés : parfois, si vos semis ne sont pas habitués à être à l’extérieur, ils se faneront et auront du mal à pousser correctement.
  • Gelé: Si les feuilles de votre plante ont des taches noires et ne poussent pas correctement, vous pourriez avoir des engelures. Cela signifie simplement qu’il a fait trop froid pendant trop longtemps.
  • Une carence en nutriments: les plantes qui poussent dans un sol dépourvu de nutriments deviennent souvent plus petites et les feuilles se décolorent.
  • Sur-fertilisation: croyez-le ou non, la surfertilisation existe et signifie que les nutriments sont apportés au sol trop rapidement et en trop grande quantité.
  • Pesticides ou urine animale: les plantes peuvent dépérir si elles sont obligées d’absorber trop de toxines, par exemple en utilisant trop de pesticides, ou si vos plantes sont urinées dessus par vos animaux de compagnie.

Comment identifier le problème

Des choses comme les inondations ou la chaleur extrême sont faciles à repérer. Vous êtes en canicule ? Votre sol est-il humide à 6 pouces sous la surface? Mais d’autres problèmes, comme un manque ou un excès de nutriments dans votre sol, sont un peu plus difficiles à diagnostiquer. Il peut être difficile de savoir exactement quel nutriment ou minéral votre sol a déséquilibré, et les signes physiques peuvent être subtils. Voici ce qu’il faut surveiller :

  Comment rentabiliser une petite ferme ?

Azote pénurie

Trop peu d’azote – à travers Rasbak /cc par 3.0

S’il y a trop d’azote dans votre sol, vous remarquerez que votre plante poussera beaucoup, mais vos fruits seront petits. Trop peu d’azote dans le sol nuira également à vos plantes et fera jaunir ou vert pâle leurs feuilles et retarder leur croissance.

Phosphore pénurie

Le manque de phosphore dans votre sol entraînera un retard de croissance de vos plantes et vous remarquerez que les feuilles commencent à virer au bleu-violet puis au jaune.

Potassium pénurie

photo par boucle d’or – CC par 3.0

Une quantité insuffisante de potassium fera brûler vos plantes sur les bords et fera jaunir les feuilles par endroits. Vous verrez également de fines tiges jaunes et une mauvaise formation de bourgeons.

Magnésium pénurie

photo par boucle d’or – CC par 3.0

Cette carence provoque un jaunissement tacheté sur toute la plante et une coloration brillante sur les bords des feuilles. Les feuilles finiront par mourir d’un manque de magnésium.

Fer pénurie

photo par Jon Richfield – CC par 3.0

Sans assez de fer, vos plantes jauniront, mais leurs veines apparaîtront d’un vert éclatant. Les jeunes feuilles peuvent être blanches dans les cas les plus graves. Ceci est courant dans les zones où le sol ou l’eau sont alcalins.

Si vous remarquez certains de ces signes et que vous craignez que vos plantes ne souffrent d’un déséquilibre en minéraux ou en vitamines, vous ne devez pas vous fier à votre capacité à diagnostiquer le problème à vue. Vous pouvez acheter des kits d’analyse de sol dans la plupart des centres de jardinage, qui testent le pH de votre sol. Il est préférable de faire ces tests à l’automne lorsque le sol est plus sec et que vous avez le temps de modifier tout ce dont vous avez besoin pour la saison printanière.

La raison pour laquelle le pH de votre sol a un impact si important est qu’il détermine la disponibilité des nutriments dans votre jardin. À certains niveaux de pH, les nutriments et les minéraux sont piégés dans le sol et vos plantes ne peuvent pas les absorber. Les sols acides (avec un pH inférieur à 7) peuvent entraîner des carences en calcium, magnésium, phosphore et molybdène, et des niveaux excessifs de manganèse et d’aluminium. Les sols alcalins (avec un pH supérieur à 7) peuvent provoquer des carences en fer, manganèse, cuivre, bore et zinc.

  Comment le soja reconstitue-t-il le sol en azote ?

Comment réparer le retard de croissance des plantes

Une fois que vous avez testé le sol et trouvé un déséquilibre du pH, la solution est aussi simple que de le traiter avec du sulfate de fer ou de la chaux pour augmenter ou diminuer les niveaux de pH. L’obtention d’un pH équilibré peut prendre des mois, il est donc préférable de tester bien avant le printemps.

En plus d’atteindre un pH du sol équilibré, il existe de nombreuses techniques pour vous aider à surmonter le retard de croissance dans votre jardin :

  • Utiliser du compost organiquepermettant aux nutriments de haute qualité d’être libérés plus lentement, empêchant les plantes de surabsorber et de brûler.
  • Reconstituer les nutriments manquantsenvisagez de compléter des nutriments spécifiques si vos plantes sont encore déficientes après avoir ajusté le pH du sol.
  • Assurez-vous que vos plantes sont bien drainées et même maintenir l’humidité dans votre lit de jardin.
  • Arrosez vos plantes moins souventmais avec plus d’eau, pour favoriser la croissance de racines solides sous la surface du sol.
  • Ne pas labourer, incliner ou marcher sur le solcar cela endommagerait les racines de vos plantes.
  • Protégez vos plantes des conditions difficiles en les couvrant avec des choses comme des cruches en plastique vides d’un gallon avec les fonds enlevés.
  • Réfléchissez aux plantes qui pousseront le mieux dans votre climatet évitez les plantes qui ne rentrent pas là où vous êtes.
  • Ne pas fertiliser trop souventet attendez le temps recommandé pour que vos plantes absorbent complètement les nutriments avant de fertiliser à nouveau.
  Qu'est-ce que l'élevage : terminologie + questions et réponses

Conseils pour cultiver des fruits et légumes plus gros

Cultiver de gros fruits et légumes robustes est l’objectif de tous les jardiniers, et en plus de garder vos plantes en bonne santé avec les conseils ci-dessus, il y a quelques autres choses qui peuvent aider. La première et la plus évidente est de vous assurer que vos plantes ont tout ce dont elles ont besoin pour pousser. Suffisamment de lumière, d’eau, un sol riche et un bon drainage sont indispensables.

Tailler vos plantes au bon moment leur permet également de concentrer leur énergie sur la croissance, ce qui donne de beaux gros fruits et légumes. Cependant, cela ne s’applique pas à toutes les plantes, comme les courgettes qui fleurissent à l’infini et sans taille. Surtout avec les fruits, vous voulez éclaircir et tailler les fruits afin qu’il n’y ait pas de fruits à moins de six pouces les uns des autres. Lorsque votre plante essaie de faire pousser plus de fruits, elle peut être occupée et la lutte pour les nutriments se traduira par des fruits plus petits.

L’étape la plus importante que vous puissiez franchir pour cultiver des fruits et légumes plus gros consiste à connaître vos plantes. Différentes plantes ont besoin de différentes choses et savoir ce dont votre plante a besoin vous aidera à vous assurer qu’elles poussent bien. Le jardinage est une compétence qui s’acquiert au fil du temps, donc plus vous acquerrez de connaissances, mieux vos plantes s’en porteront.

Cultiver de gros fruits et légumes sains est un défi, et si vous ne trouvez pas vos rendements actuels idéaux, il existe une solution ! Si vos plantes ne sont pas saines et présentent des déséquilibres nutritionnels ou un autre problème, leur croissance peut être ralentie, ce qui entraîne des fruits et légumes plus petits. Vous devrez peut-être également jouer avec d’autres facteurs tels que la qualité du sol, l’abri et l’élagage jusqu’à ce que vous voyiez les résultats souhaités.

Rubriques connexes

Guide d’arrosage tout-en-un : laissez vos plantes prospérer

Fondamentaux : Tous les types de sol et ce qu’il faut y cultiver

Il est facile de cultiver organiquement sans engrais

21 bons conseils pour cultiver plus de nourriture qui fonctionne réellement